Énergie

Comment construire des filières durables de méthanisation

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

DABERT Patrick

D’ici à 2020, les 500 unités de méthanisation déjà présentes en France, pourraient voir leur nombre doubler. Pour construire des schémas de méthanisation durables et les plus adaptés aux caractéristiques locales, la co-construction entre acteurs d’un territoire et la réalisation d’un diagnostic s’avèrent essentielles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Par Lynda Aissani, ingénieure de recherche à Irstea

Au-delà de la nécessité de filières de gestion des déchets, ces dernières doivent désormais être les plus efficaces possible pour réduire les volumes de déchets, leur caractère dangereux tout en maîtrisant les impacts environnementaux générés et en s’assurant de la création d’une dynamique territoriale. L’ensemble de ces exigences adresse donc la question de la durabilité des filières de gestion et constitue un ensemble d’injonctions préalables à leur déploiement sur les territoires.

Enjeu de la co-construction

La gestion des déchets organiques ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

2  |  réagir

05/03/2019 08h28 - Association françaie d'agronomie

Bonjour,
l’Afa organise un débat Méthanisation : une production d’énergie interrogeant les agronomes , le jeudi 21 mars 2019 à Paris de 14h à 17h30 à AgroParisTech, rue Claude Bernard, 75005
Inscriptions ouvertes https://www.agronomie.asso.fr/carrefour-inter-professionnel/evenements-de-lafa/debats-lors-des-ag/#c10622
Avec un forum en ligne pour poser vos questions !

Signaler un abus
04/03/2019 04h19 - Daniel Chateigner

Bonjour,
C’est simple, pour une filière de méthanisation durable, il faut qu’elle soit raisonnée (pas comme aujourd’hui):
1- ne méthaniser que les vrais déchets (pas ceux qui serviraient d’amendement par exemple)
2- consommer où l’on produit (donc être à la ferme ou autour d’une STEP par exemple)
3- assurer et contrôler intrants, fuites, digestats et risques en continu, par plusieurs organismes indépendants
4- ne pas épandre n’importe comment ni n’importe où
5- Assurer une traçabilité visible et ouverte de toutes les étapes, des intrants aux légumes produits sur champs épandus
sincèrement

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP