Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

L’action culturelle, oui, mais pour faire quoi ?

Publié le 21/02/2019 • Par Judith Chetrit • dans : Actualité Culture, France

11e édition de la Semaine des arts et des cultures à l'école de la circonscription de Saverne (67), en 2012.
11e édition de la Semaine des arts et des cultures à l'école de la circonscription de Saverne (67), en 2012. Flickr CC by ComcomSaverne
Comment les acteurs du spectacle vivant peuvent mieux s’inscrire sur leur territoire et interagir avec leurs publics? Pourquoi faut-il aujourd’hui mettre de la médiation partout? Autant de questions soulevées par les professionnels invités par le Syndicat national des scènes publiques (SNSP) et l’Université Paris 3.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis la fin novembre 2018, le SNSP et la Sorbonne Nouvelle associent chercheurs, professionnels et étudiants pour réfléchir à l’évolution et aux conditions d’exercice des métiers du spectacle vivant. Après un premier séminaire dédié à la programmation culturelle par les directeurs d’équipements, le séminaire du 19 février, qui s’est tenu au théâtre de l’Étoile du Nord, était lui dédié aux modes d’élaboration d’une action culturelle pratiquée par les équipes artistiques et les directeurs de scènes publiques.

“Comment le territoire entre en interférence avec ce duo”, s’interroge d’entrée de jeu la doctorante en sociologie de la culture, Elise Chièze-Wattinne, à partir d’entretiens conduits avec des étudiants auprès d’artistes en résidence et de directeurs de théâtres municipaux.

Au fur et à mesure de la multiplication de résidences d’artistes promues par la décentralisation culturelle, leurs enjeux se sont diversifiés, mais elles répondent à la même problématique : comment garantir la “compatibilité entre un intérêt territorial et la vocation universaliste de la culture”?

Tour à tour, les appels à résidence promettent de nouer une relation plus directe entre les habitants et les équipements voisins. Si cette dimension citoyenne est bien acceptée par

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’action culturelle, oui, mais pour faire quoi ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement