Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[INTERVIEW] Infrastructures

« L’inventaire des ouvrages d’art a révélé de mauvaises surprises » – Christophe Ferrari

Publié le 27/02/2019 • Par Isabelle Verbaere • dans : A la une, actus experts technique, France

christophe-ferrari
L.Frangella/Grenoble-Alpes métropole
Président de Grenoble-Alpes métropole, Christophe Ferrari revient pour la « Gazette » sur la sécurité des ponts. Le territoire de sa métropole a la charge de 1 500 ouvrages d’art depuis le transfert de la compétence « voirie » des communes et des départements aux métropoles. Après le nécessaire travail d’inventaire de ce patrimoine, il faut bien évidemment s'attaquer au volet « entretien ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avec ses casquettes de président de Grenoble-Alpes métropole (49 communes, 443 100 hab.) et de vice-président de l’Association des maires de France, Christophe Ferrari participait, le 30 janvier, à une table ronde organisée par la mission d’information sur la sécurité des ponts du Sénat. L’occasion pour cet élu de revenir sur les problèmes rencontrés sur le territoire de sa métropole, qui a la charge de 1 500 ouvrages d’art depuis le transfert de la compétence « voirie » des communes et des départements aux métropoles. Cet exemple est emblématique du nécessaire travail d’inventaire de ce patrimoine, qu’il faut bien évidemment compléter par un volet « entretien ». Reste également à gérer l’épineux problème des ouvrages orphelins.

Combien d’ouvrages orphelins comptez-vous sur le territoire de la métropole de Grenoble ?

Une trentaine. Sur ces ouvrages, nous n’avons aucune donnée, aucune archive, et ne savons même pas de quand ils datent. Comme c’est souvent le cas en France, ils se situent sur des communes périurbaines ou rurales. Dans les plus petites, qui ne disposent ni de technicien ni d’ingénierie, ce patrimoine était auparavant suivi par les élus ou les secrétaires de mairie. Elles bénéficiaient aussi de l’expertise des services de l’Etat, mais tout cela est loin… Il y a aussi des ouvrages mieux connus, mais dont on ne sait pas la domanialité. La compétence « voirie » a été transférée des communes aux métropoles en 2015 et en 2017 pour les départements. Un premier recensement a identifié 1 200 ouvrages d’art. Deux ans plus tard, nous en sommes à 1 500. Nous avons injecté 2,6 millions d’euros pour la surveillance et l’entretien de ce patrimoine dès 2017 et 20 millions d’euros pour des chantiers de réparations.

Avez-vous découvert des ouvrages en mauvais état ?

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« L’inventaire des ouvrages d’art a révélé de mauvaises surprises » – Christophe Ferrari

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement