Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

L’intelligence artificielle, pilote de la flexibilité électrique

Publié le 28/02/2019 • Par Anne-Claire Poirier • dans : actus experts technique, Dossiers d'actualité, France, Innovations et Territoires, Régions

Laurent / Adobestock
La transition énergétique nécessite de transformer le réseau électrique afin d’intégrer les énergies renouvelables, tout en visant la sobriété énergétique. La flexibilité électrique évite aux collectivités et à Enedis de renforcer les réseaux. Et pour les propriétaires des bâtiments, c’est un gage de confort et de factures allégées. L’intelligence artificielle (compteurs communicants, capteurs…) permet d’anticiper la production d’électricité renouvelable et d’adapter sa consommation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La transition énergétique met le réseau électrique à rude épreuve. Face aux défis techniques représentés par le développement des énergies renouvelables, le véhicule électrique ou la nécessaire maîtrise de l’énergie, l’intelligence artificielle offre une large palette de solutions, bien qu’elles soient encore expérimentales.

Pour sortir ces innovations du labo, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a financé des expérimentations à grande échelle : 28 projets ont ainsi vu le jour depuis 2010, mobilisant quelque 120 millions d’euros de subventions. En Vendée et en Bretagne, deux projets, riches d’enseignements, viennent justement d’être achevés.

Le projet Smart Grid Vendée a couvert le département

Unique par son envergure, le projet Smart Grid Vendée a couvert tout le département de la Vendée pendant cinq ans et demi, ce qui a permis de tester la flexibilité électrique quasiment à chaque stade de la chaîne de valeur : des producteurs d’énergie verte aux consommateurs de toutes tailles (usines, bâtiments publics, éclairage) en passant bien évidemment par les ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’intelligence artificielle, pilote de la flexibilité électrique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement