Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

URBANISME

Bientôt un Scot rural dans le Lot ?

Publié le 28/03/2011 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Le syndicat mixte du "Pays de Figeac du Ségala au Lot-Célé" installé le 25 mars 2011 est candidat pour l’appel à projet national des scots ruraux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La réflexion engagée depuis octobre 2010 pour transformer l’association de développement local « Pays de Figeac du Ségala au Lot-Célé » (Lot, 68 communes dans le Lot ; 1 commune dans l’Aveyron ; 3 communautés de communes ; 69 000 hab) a abouti le 25 mars à l’installation d’un syndicat mixte.

Le changement de statut résulte de la volonté des élus d’initier un Scot. Il lui permet désormais de porter officiellement sa candidature pour pouvoir profiter de l’aide de l’Etat dans le cadre de l’appel à projets national « Scots ruraux », qui promet une aide d’un euro par hectare.

« La loi Grenelle 2 prévoit que le territoire national soit couvert par des Scots d’ici à 2017. Mais pour porter un Scot, il faut soit une commune, soit un syndicat mixte fermé. Les élus ont donc décidé le changement de statut », explique Bénédicte Dupré, directrice du Pays de Figeac.

Après avoir transféré la compétence Scot des communes au Pays, les élus ont voté le 2 février la création du syndicat mixte. Le 10 mars, les préfets de l’Aveyron et du Lot ont pris un arrêté départemental validant le périmètre du Scot qui correspond à celui du Pays considéré comme le plus pertinent, soit 87 000 hectares au sud-est du Lot.

Engagé dans l’élaboration d’une charte paysagère et comptant à son actif différents diagnostics (habitat, urbanisme foncier), le Pays de Figeac ne partira pas de rien.

« Le Scot permettra de tout mettre en musique. Outil prospectif et prescriptif, il doit répondre à différentes problématiques de notre territoire : baisse de la démographie dans le nord-est, population vieillissante qui nécessite des services adaptés, patrimoine naturel et bâti à préserver », précise Jean-Claude Lugan, vice-président du Pays chargé du Scot et de l’économie.

Enfin, le Pays se caractérise par la présence de 1 500 emplois dans l’aéronautique et une activité agricole encore forte. L’enjeu consiste à les mettre en adéquation pour un développement équilibré du territoire.

Les élus ont l’objectif de valider le Scot en 2014.

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bientôt un Scot rural dans le Lot ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement