Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • La fondation Abbé Pierre remet des « pics d’or » pour dénoncer les dispositifs anti-SDF

Urbanisme

La fondation Abbé Pierre remet des « pics d’or » pour dénoncer les dispositifs anti-SDF

Publié le 14/02/2019 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : France

dispositif-sans-abri-SDF-abbe-pierre-recompense
Fondation Abbé Pierre
La fondation Abbé Pierre a dénoncé les mobiliers urbains anti-SDF lors d'une cérémonie parodique. Elle interpelle tous les acteurs impliqués, y compris les collectivités locales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La fondation Abbé Pierre a organisé mercredi 13 février une soirée pour « récompenser » satiriquement des dispositifs urbains anti-SDF avec la remise de six trophées.

Redonner de la place aux personnes exclues

« Ce mobilier urbain n’a d’autre vocation que d’empêcher les personnes sans domicile de se mettre à l’abri ou de se reposer dans l’espace public, symbolisant le rejet, toujours plus loin, des personnes les plus exclues », écrit l’association dans un communiqué.

La cérémonie, qui s’est déroulée à Paris, au studio 28, et à laquelle ont participé les humoristes Guillaume Meurice et Blanche Gardin, fait suite à l’opération #soyonshumains qui invitait l’an passé chaque citoyen à recenser et dénoncer ces mobiliers urbains. Six « lauréats » ont reçu un pic d’or :

Par exemple, dans la catégorie « fallait oser », la ville de Biarritz a été épinglée avec un abris bus comportant un petit siège où il est impossible de s’allonger.

Le pic « le clou » a été remis à un dispositif à gros clous implanté dans le 2ème arrondissement parisien, rue de Hanovre à Paris.

Ou encore, le pic du dispositif « faites ce que je dis pas ce que je fais » a lui été remis à un centre médical dans le 10ème arrondissement, qui s’est équipé de vagues de fer et qui porte dans le même temps la mention « ouvert à tous ».

L’association souhaite interpeller sur le sujet tous les acteurs concernés : « La Fondation Abbé Pierre interpelle aussi bien l’État que les collectivités locales – et en premier lieu les mairies – que les riverains, les entreprises de transport, les commerçants, les banques, les urbanistes et les architectes », a indiqué l’association.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La fondation Abbé Pierre remet des « pics d’or » pour dénoncer les dispositifs anti-SDF

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement