Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Social

Le partenariat police-social oblige à la confiance

Publié le 25/08/2020 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

PT-DE-VUE_173
D.R.
La politiste Anne Wuilleumier insiste sur l’opportunité, pour les travailleurs sociaux, d’avoir accès à des usagers qui ne recourent généralement pas à leurs services. Pour Guillaume Farde, spécialiste des questions de sécurité, le cloisonnement des institutions est le principal obstacle au développement de synergies.

Quel peut être le lien entre le travail policier et le social ?

Guillaume Farde : L’institution policière est un service public dont bénéficient les citoyens, et les policiers sont des professionnels engagés, animés d’une envie de servir la population. Une des différences majeures entre démocratie et dictature tient à la manière dont la population considère sa police, notamment en termes de confiance accordée. La mesure scientifique de ce capital confiance envers les forces de sécurité intérieure témoigne depuis plusieurs mois d’une défiance persistante et croissante. Le capital confiance était très élevé (80 %) au moment des attentats de 2015. Le baromètre du Cevipof montre une baisse de huit points entre fin 2018 (74 %) et février 2020 (66 %). Ces difficultés dans le lien entre la police ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Les solutions pour organiser une ZFE

de Les webinaires de la Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le partenariat police-social oblige à la confiance

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement