Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Mal-logement

La crise sanitaire a montré qu’il était possible de mettre fin au sans-abrisme

Publié le 23/07/2020 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

sans abri
©Pixel-Shot - stock.adobe.com
Le 5e regard sur le mal-logement en Europe, qui paraît aujourd’hui, analyse les impacts de la crise sanitaire européenne sur les personnes sans logis et mal-logées. Le contexte épidémique a amplifié le creusement des inégalités sociales. Les personnes sans logis et les mal-logés, empêchées de se protéger, ont été en première ligne. Alors que le "zéro personne à la rue" a été pratiquement atteint en Europe, la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abri et la Fondation Abbé-Pierre formulent sept mesures pour protéger les sans-abri et la santé publique en cas de pandémie. Elles appellent à saisir l’occasion d’adopter des plans d’action à long terme pour que l’exclusion du logement ne fasse plus partie intégrante de nos sociétés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« L’opportunité est historique pour les pouvoirs publics ». Le 5e regard sur le mal-logement en Europe, édité jeudi 23 juillet par la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abri (FEANTSA) et la Fondation Abbé-Pierre (FAP), frappe fort. Faire d’un mal, un bien ! Pour les deux têtes de réseau, il est plus que temps – et le contexte pandémique vécu au cours des mois de mars et avril 2020 le démontre encore davantage s’il en était besoin – de prendre à bras-le-corps la question du logement pour apporter des réponses aux personnes sans domicile et mal-logées.

Un taux de mortalité 25 fois plus élevé

Outre les chiffres européens du mal-logement, le rapport présente, dans sa deuxième partie, les impacts de la crise sanitaire européenne pour ces populations ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La crise sanitaire a montré qu’il était possible de mettre fin au sans-abrisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement