Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique territoriale

Le conseil régional Paca veut amputer la prime de fin d’année des agents trop malades

Publié le 07/02/2019 • Par Caroline Garcia • dans : Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

©breakingthewalls - stock.adobe.com
Le conseil régional veut appliquer une décote sur la prime de fin d’année de ses agents malades plus de 6 jours par an. Indigestion générale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Levée de bouclier au conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) où les agents ont peu goûté des annonces de leur président, Renaud Muselier, concernant leur absentéisme. La région « enregistre depuis de nombreuses années un niveau d’absentéisme environ deux fois supérieur aux autres régions françaises », assure la présidence, relevant « en moyenne 41 jours d’absence par an pour les agents des lycées et 25 jours pour les agents des services ». Coût de l’opération : « 18M€ dépensés en remplacement, des équipes désorganisées et handicapées par la formation des remplaçants ».

Décote sur la prime

Pour pallier cette situation, le conseil régional envisage de modifier la règle d’attribution de la prime de fin d’année (PFA) : à compter du sixième jour d’absence pour maladie ordinaire ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le conseil régional Paca veut amputer la prime de fin d’année des agents trop malades

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement