Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Grand débat national

A Rocamadour, « les vertus locales du grand débat national »

Publié le 06/02/2019 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : France

jallet_rocamadour_maire
Mairie de Rocamadour
Pascal Jallet est maire (sans étiquette) de Rocamadour, en Dordogne. Il a organisé une première réunion dans le cadre du grand débat national samedi 2 février, mais contrairement aux autres élus, il a décidé de la réserver uniquement aux habitants de sa commune. ll espère faire émerger des contributions non seulement à l'échelle nationale, mais aussi à pourquoi pas à l'échelle locale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pourquoi avez-vous décidé de réserver cette réunion aux habitants de votre commune ?

C’est un choix délibéré car j’ai voulu entendre la majorité silencieuse. Ces gens qui restent chez eux, ne vont pas manifester, mais qui ont aussi des choses à dire et des idées à apporter. 70 personnes se sont déplacées sur les 644 habitants, dont trois gilets jaunes qui ont fait le déplacement sans leur gilet et ont débattu avec les autres participants. Il y a eu de réelles vertus à fermer le débat aux habitants car nous avons eu une ambiance de travail et de réflexion comme nous n’en avions encore jamais eu. Cela donne une image positive de la ruralité et montre qu’elle aussi peut apporter sa pierre à l’édifice.

Qu’est-ce qui est ressorti de cette première réunion sur le thème de la fiscalité ?

Il y a un véritable problème de pouvoir d’achat. Quand on entend dire que les gens viennent vivre à la campagne car la vie est moins chère, ce n’est pas vrai ! On a besoin de se nourrir, se déplacer, s’habiller, nous n’avons pas de transport en commun donc il nous faut des voitures, et pour nous la vie est aussi chère qu’ailleurs. Samedi, c’était plus une réunion qu’un débat, nous avons parlé des différents budgets, et du fonctionnement avec les recettes et les dépenses. Les gens ont travaillé pendant trois heures et nous préparons à présent le compte-rendu que nous enverrons au grand débat. Nous souhaitons aussi profiter du cadre du grand débat pour échanger sur la vie locale, à tous les niveaux.

Vous trouvez donc que ce débat national a des vertus locales ?

Par la suite, la balle va être dans le camp du gouvernement et pour la première fois, on va partir d’en bas, l’information va être ascendante et non pas descendante. Quant aux vertus locales, cela nous montre que le participatif fonctionne : les gens se déplacent, se rapprochent, échangent leurs opinions. Cela m’encourage, une fois que ce grand débat sera terminé, à organiser une réunion par trimestre sur des thèmes divers. Lors du prochain débat, sur la citoyenneté, nous ferons également remonter les propositions nationales mais si on doit en remonter aux départements, à la région ou à la communauté de communes, nous n’hésiterons pas. Quant à celles ayant trait à la commune, nous réfléchirons à ce qui se sera dit et verrons avec les habitants comment envisager de les mettre en place. En tant qu’élu, on ne nous a pas habitués à fonctionner en mode participatif, alors qu’on peut en retirer une richesse indéniable.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Rocamadour, « les vertus locales du grand débat national »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement