Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Etude

Investissement : la reprise n’a pas gommé les disparités territoriales

Publié le 05/02/2019 • Par Emilie Buono • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

CaptureBPCE2
BPCE
La Caisse d'épargne a élaboré une cartographie des dynamiques territoriales de l’investissement public local entre 2011 et 2016. La reprise observée en 2017 n'a pas permis de réduire les écarts, et "la question des inégalités territoriales et du financement de l’investissement se pose encore, notamment pour les territoires très pauvres et de montagne", selon l'auteur de l'étude, Alain Tourdjman.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

A l’aide de 11 variables financières, démographiques, économiques, et sociologiques (1), Alain Tourdjman, directeur des études et prospectives du groupe BPCE, a cartographié les dynamiques territoriales de l’investissement public local entre 2011 et 2016. Ce dernier a enregistré « depuis quelques années une baisse exceptionnelle« , sans que les collectivités réduisent en parallèle leur endettement. Mais à l’échelle locale, des disparités s’observent, notamment liées à des facteurs structurels tels que « la ruralité et l’altitude », qui imposent un certain niveau d’équipement.

« Globalement, ce qui a été le principal facteur est la situation d’endettement de la collectivité. Mais derrière, il y a beaucoup de spécificités territoriales qui entrent en évidence », explique-t-il à l’occasion d’un colloque organisé par l’ADCF et la Caisse d’épargne, jeudi 31 janvier. « Il en ressort huit types

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Investissement : la reprise n’a pas gommé les disparités territoriales

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

06/02/2019 08h42

Comment se pourrait-il que les disparités entre les territoires puisse se réduire ?
C’est même tout le contraire qui en train de se passer. Les régions devenant de plus en plus autonomes, cherchant à se faire concurrence les unes les autres, certaines, frontalières (avec l’Allemagne) voyant leur environnement réglementaire, législatif, économique, se transformer (Pacte d’Aachen), nous allons voir la France se morceler, se dissocier, se désunir, à contrecourant des affirmations de notre Constitution qui dit que notre nation est une et indivisible…
Derrière tout ça, l’UE qui se frotte les mains en rêvant d’une « Europe des euro-régions »…
Et nous assistons, impuissants, à la concrétisation de ses desseins…

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement