logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/605030/quand-une-station-de-sports-dhiver-se-lance-sur-la-piste-des-economies-denergie/

ENVIRONNEMENT
Quand une station de sports d’hiver se lance sur la piste des économies d’énergie
Olivier Descamps | actus experts technique | Innovations et Territoires | Régions | Publié le 14/02/2019 | Mis à jour le 05/02/2019

Pour remplir son objectif de 5 % d’énergie en moins sur trois ans, la commune de montagne, Les Angles dans les Pyrénées-Orientales, analyse de près ses consommations.

station-les-angles-ski

[Les Angles (Pyrénées-Orientales) 537 hab.] «Nous sommes conscients d’être de gros consommateurs d’énergie », lance Jennifer Bouloc, responsable de la qualité, de la sécurité et de l’environnement à la régie autonome des Angles. Difficile de faire autrement. Ce domaine skiable de 100 hectares compte près de 400 canons à neige et une vingtaine de télésièges, téléskis et autres tapis convoyeurs… Autant d’équipements nécessaires au fonctionnement d’une station de sports d’hiver et qu’il n’est donc pas question de remettre en cause.

Pour limiter les frais, de nombreuses décisions ont été prises au fil du temps, comme l’adaptation de la vitesse des remontées mécaniques à la fréquentation. D’autres sont à l’étude, telle une meilleure définition des besoins de neige optimums. Afin de rationaliser ses démarches, la régie communale a surtout fini par se convertir à l’ISO 50001, une norme conçue pour faire vivre la dynamique de recherches d’économies. Un « processus d’amélioration continue », dit-on dans le monde du management. La régie était déjà certifiée ISO 9001 (qualité) et 14001 (environnement).

Un audit dans trois ans

« ISO 50001 a plutôt été imaginée pour les industriels, mais les collectivités s’y mettent », se félicite Daniel Cappe, vice-président de l’Association technique énergie environnement (Atee), sachant qu’elles ont pour cela toute latitude de choisir le périmètre sur lequel elles veulent être certifiées : l’éclairage public, les bâtiments… « On peut réaliser 10 à 20 % d’économies en pilotant mieux sa consommation ou en faisant quelques investissements », poursuit-il. Plus modeste, la station des Angles table pour le moment sur 5 %. « Sur une facture de 200 000 euros, c’est déjà pas mal », évalue Jennifer Bouloc. Comme le prévoit la norme, un audit interviendra dans trois ans pour évaluer les résultats et fixer de nouvelles cibles.

CHIFFRES CLES

  • Equipements : 2 usines, 400 canons à neige, 19 remontées mécaniques.
  • Contact : Jennifer Bouloc, responsable de la qualité, de la sécurité et de l’environnement, j.bouloc@les-angles.com


POUR ALLER PLUS LOIN