logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/604883/nucleaire-charbon-la-fin-des-centrales-poules-aux-oeufs-dor/

FINANCES
Nucléaire, charbon : la fin des centrales « poules aux œufs d’or »
Olivier Descamps | Actu experts finances | France | Publié le 07/02/2019

Les collectivités confrontées à la fermeture programmée des centrales bénéficieront d’aides de l’Etat et de la solidarité interterritoriale.

La fermeture programmée des grandes centrales électriques est un casse-tête économique et social pour les territoires sur lesquels elles sont implantées, et aussi une problématique fiscale. « Fessenheim, c’est 6,1 millions d’euros de recettes par an », illustre Gérard Hug, président de la communauté de communes pays Rhin-Brisach (29 communes, 32 800 hab., Haut-Rhin) où est implantée la première installation nucléaire française à devoir fermer ses portes. A priori en 2020. Pour les collectivités concernées, un accompagnement est prévu sur trois ans afin de compenser le manque à gagner.

Dispositions spécifiques

Mais les circonstances étant exceptionnelles, car Fessenheim génère 2 000 emplois, l’Etat devra aller beaucoup plus loin. Des mois de négociations ont été nécessaires pour définir des ...

POUR ALLER PLUS LOIN