Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Nucléaire, charbon : la fin des centrales « poules aux œufs d’or »

Publié le 07/02/2019 • Par Olivier Descamps • dans : Actu experts finances, France

Centrale_nucléaire_de_Fessenheim2_Florival_fr
Florival_fr / Wikimedia Commons
Les collectivités confrontées à la fermeture programmée des centrales bénéficieront d’aides de l’Etat et de la solidarité interterritoriale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La fermeture programmée des grandes centrales électriques est un casse-tête économique et social pour les territoires sur lesquels elles sont implantées, et aussi une problématique fiscale. « Fessenheim, c’est 6,1 millions d’euros de recettes par an », illustre Gérard Hug, président de la communauté de communes pays Rhin-Brisach (29 communes, 32 800 hab., Haut-Rhin) où est implantée la première installation nucléaire française à devoir fermer ses portes. A priori en 2020. Pour les collectivités concernées, un accompagnement est prévu sur trois ans afin de compenser le manque à gagner.

Dispositions spécifiques

Mais les circonstances étant exceptionnelles, car Fessenheim génère 2 000 emplois, l’Etat devra aller beaucoup plus loin. Des mois de négociations ont été nécessaires pour définir des ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nucléaire, charbon : la fin des centrales « poules aux œufs d’or »

Votre e-mail ne sera pas publié

Hermès

07/02/2019 03h52

Personne ne veut de nucléaire sur son territoire. Mais tout le monde veut percevoir les recettes liées à ces activités… Difficile de comprendre!

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement