Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ingenierie

L’Agence de cohésion des territoires ne doit pas être un « machin » de plus

Publié le 31/01/2019 • Par Delphine Gerbeau Pablo Aiquel • dans : A la une, France

territoire-dordogne
©Philippe GRAILLE - stock.adobe.com
Après son adoption au Sénat le 8 novembre dernier, la proposition de loi portant création de l'Agence nationale de cohésion des territoires poursuit son parcours à l'Assemblée nationale, en commissions, le 30 janvier. Les députés craignent surtout que l'Agence ne vienne complexifier un paysage institutionnel déjà touffu.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une « Agence qui est particulièrement attendue par les élus locaux », c’est ainsi qu’est décrite par le rapporteur de la commission des lois la future Agence nationale de cohésion des territoires. Ses différents collègues de l’opposition ont au contraire exprimé leur inquiétude qu’elle ne soit un nouveau « machin », selon les mots du député de l’Aveyron Arnaud Viala (LR), un « arbre de plus dans la forêt des établissements publics de l’Etat », avec des ressources encore floues. Ce sont les mêmes inquiétudes qu’avaient exprimé les sénateurs le 8 novembre dernier, lors de l’adoption du texte en procédure accélérée.

La proposition de loi adoptée au Sénat prévoit quela future Agence réunisse au sein d’un même établissement le Commissariat général à l’Egalité des territoires, l’Epareca, et l’Agence du numérique. Sa mission consistera,

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Agence de cohésion des territoires ne doit pas être un « machin » de plus

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement