logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/604371/deux-conseilleres-de-pole-emploi-remunerees-par-linterco-facilitent-les-recrutements/

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
Deux conseillères de Pôle emploi rémunérées par l’interco facilitent les recrutements
Claire Chevrier | France | Innovations et Territoires | Publié le 08/02/2019 | Mis à jour le 30/01/2019

La communauté de communes avait en 2016 un taux de chômage de près de 2 % de plus que le niveau national alors que les entreprises peinaient à recruter. L’interco a monté un dispositif s’adressant aux entreprises en recherche de collaborateurs et aux personnes en quête d’un emploi ou d’un contrat d’apprentissage. Deux conseillères de Pôle emploi, dont le salaire est financé par l’interco, travaillent au sein de la cellule « emplois » de porte de DrômArdèche.

Disposer de conseillers de Pôle emploi au sein d’une structure intercommunale pour faciliter les embauches et réduire le taux de chômage, telle est l’idée qu’a eue ­Pierre ­Jouvet, président de la communauté de communes porte de DrômArdèche, en 2016. Les entrepreneurs se plaignaient de leurs difficultés à recruter quand, parallèlement, des demandeurs d’emploi ne trouvaient pas de poste. Le territoire ne disposait pas d’agence Pôle emploi et, malgré ses 2 500 entreprises, le taux de chômage y dépassait les 12 %.

« Notre avantage réside dans le fait que nous sommes au quotidien sur le terrain. Nous avons une connaissance fine des entreprises et de leurs projets de développement, car nous recevons leurs demandes de permis de construire. Donc, très en amont, nous avons une idée des embauches qu’ils prévoient. Nous souhaitions capitaliser sur cette connaissance fine et, dans le même temps, bénéficier de ­l’expertise des conseillers de Pôle emploi », explique ­Sophie ­Pasquet, responsable du pôle « développement économique ».

C’est Pierre Jouvet qui a négocié avec Pôle emploi : « Le directeur territorial a adhéré au projet sans difficulté car la convention prévoyait que la communauté de ...

CHIFFRES CLES

  • 2 conseillères de Pôle emploi et une assistante administrative constituent l'effectif du dispositif.
  • 110 000  € par an environ sont dédiés au budget des deux postes.
  • 1 117 postes ont été proposés sur le territoire.
  • 877 personnes ont été placées de juin 2016 à fin septembre 2018.
  • 152 entreprises ont eu recours au dispositif « objectif emploi » pour recruter.
  • 51 % des embauches ont été effectuées par l’industrie manufacturière et extractive.
  • 20 % dans le commerce.


POUR ALLER PLUS LOIN