Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Covid-19

Des mesures sur ordonnances pour protéger les plus fragiles

Publié le 09/07/2020 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

protection
©zakalinka - stock.adobe.com
Après la salve d’ordonnances fin mars, deux textes parus en avril arrêtent de nouvelles mesures dans le cadre de la loi d’urgence sanitaire. Ces dispositions provisoires visent à préserver les droits des 11 % de population qui dépendent du versement des minima sociaux : durée de validité de l’accord de la CDAPH et des titres de séjour, versement de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé, de l’allocation de soutien familial, du RSA et de l’AAH, bénéfice de la complémentaire santé solidaire et de l’AME. Décryptage.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis la loi d’urgence sanitaire du 23 mars prorogée par la loi du 11 mai, près de cinquante ordonnances ont été adoptées pour adapter l’administration, les institutions et l’économie à ces temps de Covid-19. Le secteur social et médico-social n’échappe pas aux bouleversements induits par la paralysie pandémique, et le fonctionnement des établissements et services a fait l’objet d’un important corpus législatif et réglementaire. Dans le même temps, des mesures temporaires pallient les restrictions résultant du confinement, notamment pour éviter une rupture des droits des publics les plus vulnérables et permettre le versement des allocations. Les moyens d’existence des 11 % de la population qui dépendent des minima sociaux se voient ainsi garantis provisoirement sans ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des mesures sur ordonnances pour protéger les plus fragiles

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement