Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Outre-mer

« De nombreuses situations en outre-mer seraient intolérables en métropole »

Publié le 31/01/2019 • Par Sylvie Luneau • dans : France

outre-mer-guyane_cayenne-territoire-urbanisme-logement
D.R.
Réunionnaise, maître de conférences en droit public à Bordeaux, enseignante à l’Institut libre d’étude des relations internationales à Paris, Véronique Bertile a été conseillère au ministère des Outre-mer et ex-ambassadrice à la coopération régionale Antilles-Guyane. Elle nous livre son expertise sur la gestion actuelle des DOM et des pistes de réflexion.

Depuis les états généraux des outre-mer de 2009, jusqu’aux assises de l’outre-mer en 2018, tous les gouvernements ont lancé des démarches en faveur de ces territoires. Pour quels bénéfices ?

La multiplication de ces exercices est significative : elle atteste qu’il n’y a ni vision ni stratégie pour les outre-mer, tant de la part de l’Etat que des territoires ultramarins eux-mêmes. Les outre-mer représentent 2,7 millions d’habitants, mais ils sont encore largement méconnus.

Quel est votre regard sur la manière dont les outre-mer sont gérés ?

Le réflexe « outre-mer » n’existe pas. Lors du vote des lois, le législateur y pense au dernier moment et ajoute quelques « mesurettes ». De fait, le droit des outre-mer est aujourd’hui illisible. De plus, malgré l’introduction d’une différenciation en ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« De nombreuses situations en outre-mer seraient intolérables en métropole »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement