Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Pouvoir d'achat

Face à la grogne sociale, Chalon-sur-Saône réduit de 10 % les tarifs de ses services

Publié le 25/01/2019 • Par Alexandra Caccivio • dans : France, Régions

Platret 3
Twitter Gilles Platret
Restauration scolaire, bibliothèques, cimetières: la ville de Chalon s'apprête à baisser les tarifs sur tous les services qu'elle délivre – y compris le stationnement qui a fait l'objet d'une négociation avec Q-Park. Le coût de la mesure: entre 100 000 et 150 000 euros par an.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le cri de colère du peuple français, il faut que l’ensemble des élus l’entendent », estime Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône et porte-parole des Républicains. « A chacun de voir ce qu’il peut faire. A Chalon, il y a des mesures que l’on peut prendre rapidement, sans attendre l’issue des trois mois de débat. »

Lors des vœux, en janvier, le maire a ainsi annoncé qu’il accordait une prime exceptionnelle à ses 1 800 agents, dont le montant est de 150 euros. Le  23 janvier, le porte-parole des Républicains a présenté en conseil municipal une nouvelle mesure, très politique, qui vise cette fois les contribuables. Les Chalonnais verront réduits de 10% les tarifs pratiqués par les services communaux.

La réduction des tarifs concerne, en premier lieu, la restauration scolaire (avec 2 000 repas servis chaque jour) et les activités dédiées à la jeunesse (comme l’accueil en centre de loisirs et les prestations périscolaires). Elle concerne également les activités payantes proposées par les maisons de quartier, les locations de salles communales, les inscriptions à la bibliothèque municipale et les services délivrés par les cimetières.

Les titulaires des marchés mis à contribution

Les tarifs du parking, sous délégation de service public, ont de leur côté fait l’objet d’une renégociation par la ville. Q-Park participera à l’effort dans les trois parkings souterrains qu’il gère – selon un pourcentage qui dépend de la durée de stationnement. En contrepartie, la ville s’est engagée à acquérir 42 000 heures de stationnement par an, qui seront utilisées pour accompagner les opérations d’animation commerciale du centre-ville.

Au total, la ville estime entre 100 000 et 150 000 euros par an la baisse des recettes, liée à la révision des tarifs. « C’est pour nous un effort qui s’ajoute à ceux que nous avons déjà faits dès 2016 et 2017, en réduisant la taxe d’habitation » à hauteur, au total, d’un million d’euros, souligne Gilles Platret. Le pendant, c’est qu' »il nous a fallu réformer la marche de l’administration, pour être moins dépensiers », ajoute-t-il.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Face à la grogne sociale, Chalon-sur-Saône réduit de 10 % les tarifs de ses services

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement