Zones agricoles défavorisées : démission en bloc en Saône-et-Loire
Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aide européenne

Zones agricoles défavorisées : démission en bloc en Saône-et-Loire

Publié le 23/01/2019 • Par Alexandra Caccivio • dans : Régions

maires-demissions-71-une
twitter @JeanLucDelpeuch
Le ministère de l’Agriculture a révisé les critères nationaux dont dépend le versement d’une aide européenne. Au grand dam de plusieurs élus de Saône-et-Loire qui dénoncent des données d’après-guerre aujourd’hui obsolètes. En signe de protestation, 14 d'entre eux ont tous démissionné.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quatorze élus de Saône-et-Loire ont annoncent leur démission en bloc, lundi 21 janvier, pour protester contre les critères « archaïques » retenus par l’Etat pour le versement d’une aide européenne à l’agriculture, l’indemnité compensatrice de handicaps naturels (ICHN). C’est ce qu’explique l’un des démissionnaires, Jean-Luc Delpeuch, président de la communauté de communes de Clunisois. « Huit communes, sur les 42 communes du territoire, seront privées de l’ICHN, qui représente aujourd’hui jusqu’à la moitié du revenu de nos agriculteurs », dit-il. La situation lui paraît d’autant plus aberrante que ces huit communes « sont justement celles qui en ont le plus besoin », parce que les terrains y sont particulièrement « accidentés » et « difficiles à exploiter ».

Que s’est-il passé pour que le ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Zones agricoles défavorisées : démission en bloc en Saône-et-Loire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement