Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Communication

Pour diffuser ses vidéos, cette commune a choisi de se passer de YouTube

Publié le 31/01/2019 • Par Pierre-Alexandre Conte • dans : Innovations et Territoires, Régions

PeerTube-Fontube
Mairie de Fontaine
La ville de Fontaine en Isère a recours au logiciel libre PeerTube pour diffuser sur internet les vidéos de « l’édition citoyenne », son magazine hebdomadaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Fontaine (Isère) 22 400 hab.] «Les collectivités petites et moyennes sont les premiers moteurs de l’innovation numérique », lançait Florence Durand-Tornare, déléguée générale de Villes internet, dans « La Gazette » du 17 septembre 2018. Le dernier exemple en date, c’est celui de Fontaine, commune de l’agglomération grenobloise. Cette dernière a opté en avril dernier pour PeerTube afin de diffuser ses vidéos, en particulier « Fontaine, l’édition citoyenne », son magazine régional hebdomadaire. Développé par l’association indépendante Framasoft, qui œuvre pour une décentralisation d’internet, ce logiciel libre se pose comme une alternative à YouTube ou Dailymotion. Son fonctionnement ? Du peer to peer, ce qui signifie qu’une personne regardant une vidéo envoie dans le même temps des « morceaux » de celle-ci à d’autres utilisateurs la visionnant en parallèle.

Encouragé par la loi

« C’est dans la politique de la ville de faire la promotion des logiciels libres, explique Nicolas Vivant, directeur des systèmes d’information (DSI) de Fontaine. Dans la mesure où l’ensemble de nos besoins étaient couverts par cette solution-là, il n’y avait pas de raison de ne pas y aller. » Une volonté qui rejoint la loi pour une République numérique qui, à travers son article 16, dispose que les collectivités doivent « encourager l’utilisation des logiciels libres et des formats ouverts ». Et ce, dans le but de « préserver la maîtrise, la pérennité et l’indépendance de leurs systèmes d’information ».

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pour diffuser ses vidéos, cette commune a choisi de se passer de YouTube

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement