logo
DOSSIER : Grand débat national : quelles mobilisations dans les territoires, pour quels effets ?
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/602309/le-grand-debat-national-entre-dans-sa-phase-operationnelle/

GRAND DÉBAT NATIONAL
Le Grand débat national entre dans sa phase opérationnelle
Hervé Jouanneau, Laura Fernandez Rodriguez | A la une | France | Publié le 18/01/2019 | Mis à jour le 28/01/2019

Alors qu'Emmanuel Macron poursuit son tour de France des maires et que la consultation en ligne s'ouvre ce lundi le 21 janvier, les préparatifs du Grand débat national s'accélèrent avec la nomination de plusieurs personnalités pour en garantir l'indépendance et la mise à disposition aux acteurs de terrain des kits pratiques et des fiches thématiques pour organiser les réunions locales. Retrouvez ces documents en téléchargement.

dialogue-social-grand-debat-consultation-concertation-democratie-locale-participative

Le tour de France des maires est bel et bien lancé. Après son déplacement-marathon dans l’Eure puis ce vendredi dans le Lot, le chef de l’Etat s’apprête à entamer une série de visites de terrain pour rencontrer les élus. « L’idée est d’avoir une ou deux rencontres par semaine en fonction de l’agenda international bien évidemment, a indiqué le 18 janvier son ministre en charge des collectivités, Sébastien Lecornu. Et puis il faut aussi conserver des rencontres qui soient à taille humaine ». Les lieux des prochaines visites seront dévoilées au fur et à mesure par l’Elysée.

En outre, trois jours après que le gouvernement en a présenté les modalités, le Grand débat national se structure chaque jour davantage. Le voilà désormais doté d’un « collège de garants ». Au nombre de cinq, ils ont été désignés par le gouvernement, le Conseil économique, social et environnemental (CESE), les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, et doivent garantir l’indépendance de la consultation qui a débuté officiellement le 15 janvier.

Ce collège de garants est composé de :

S’agissant de la coordination de ce débat, ce sont les deux ministres Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon qui sont chargés d’en piloter son animation. « Ils se chargeront de faire vivre le débat, en suivre l’évolution et d’organiser la mobilisation de tous », indique le dossier de presse dédié. En charge du volet « élus », Sébastien Lecornu compte pour ce faire s’appuyer sur un comité des maires [2], une structure informelle de « facilitateurs » mise en place pour faire remonter les bonnes pratiques, mais aussi les bugs, et qui s’est réunie pour la première fois jeudi 17 janvier.

Les kits d’organisation en ligne désormais en ligne

Autre nouveauté : le site granddebat.fr [3], déjà opérationnel, proposera à partir du 21 janvier aux citoyens qui le souhaitent d’y déposer leurs contributions. Quant aux documents utiles annoncés ces derniers jours pour faciliter l’organisation des débats, ils sont maintenant en ligne.

Parmi ceux-ci : un agenda recense en liste et en carte les événements du Grand Débat [4], notamment les réunions locales. Chaque organisateur de débat peut y inscrire son initiative. A la date du 18 janvier, 410 réunions étaient d’ores et déjà programmées. Il est également possible de « voir les réunions près de chez soi » et de les filtrer en fonction d’un des thèmes définis par le gouvernement. Un formulaire de déclaration est mis en ligne [5] pour organiser soi-même une réunion.

En outre, les 4 grands thèmes proposés par le gouvernement pour nourrir le débat font chacun l’objet d’une fiche thématique « présentant des éléments de contexte, des points de débat et une troisième partie qui servira de modèle de compte-rendu sur la base de questions fermées et ouvertes ». Ces fiches peuvent être téléchargées ici :

L’ensemble des kits, fiches et logos sont accessibles dans la rubrique « Ressources » du site officiel [10].

Il est également possible de participer via un numéro vert : le 0 800 97 11 11 pour la France métropolitaine, ou le 01 82 71 03 39 pour l’Outre-Mer.

Enfin, ceux qui veulent mettre leur plume à contribution peuvent adresser leurs productions par courrier à : Mission grand débat national, 244 boulevard Saint Germain, 75 007 Paris.

POUR ALLER PLUS LOIN