logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/602286/la-reduction-du-benevolat-a-t-elle-un-cout/

MASSE SALARIALE
Réduire le bénévolat des élus a-t-il un coût ?
Frédéric Ville | Actu experts finances | France | Publié le 31/01/2019 | Mis à jour le 04/02/2019

Nombre d’élus ruraux indiquent qu’avec les lois de réforme des collectivités territoriales, le bénévolat des élus locaux tend à être remplacé par des agents. Ce qui aurait un coût. Qu’en est-il ?

Dans les communes rurales notamment, de nombreux élus ou citoyens mettent la main à la pâte (quasi)bénévolement : travaux de bâtiments, de voirie, organisation de fêtes communales, fleurissement, décorations, distribution du bulletin municipal, etc. La réforme territoriale (fusion de communes ou d’EPCI) n’envisage pourtant pas l’impact financier du « transfert » de ces tâches à des agents territoriaux.

Denis Durand, maire de Bengy-sur-Craon (666 hab.) et président de la communauté de communes du Pays de Nérondes (12 communes, 5 196 hab.) (Cher) évoque « la moitié des quinze conseillers municipaux de son village qui ont travaillé deux samedis de suite pour tracer à la peinture les passages piétons ». Soit quinze jours de travail, ce qui, sur la base du salaire mensuel ...

POUR ALLER PLUS LOIN