logo
DOSSIER : Grand débat national : quelles mobilisations dans les territoires, pour quels effets ?
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/601591/grand-debat-national-mode-demploi/

DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE
Grand débat national : mode d’emploi
Brigitte Menguy | Dossiers d'actualité | France | Publié le 15/01/2019 | Mis à jour le 28/01/2019

Par communiqué, le Premier ministre Edouard Philippe a détaillé les modalités d’organisation du Grand débat national. Comme annoncé, celui-ci se déroulera via une plateforme numérique dédiée et des réunions publiques. Le Gouvernement compte désormais se reposer sur les citoyens et les maires pour s’emparer de cette concertation hors norme, et la faire vivre.

Le Grand débat national est lancé. Imaginé par l’exécutif en réponse à la crise des gilets jaunes, cette vaste consultation citoyenne fait son entrée officiellement, mardi 15 janvier. Côté pratique, c’est le Premier ministre, Edouard Philippe, qui a détaillé son mode d’emploi via un communiqué, aux alentours de 20h à la veille du lancement du grand débat national par Emmanuel Macron, à Bourgtheroulde dans l’Eure.

Ce sont désormais les citoyens qui ont entre les mains les outils pour mener à bien ce débat public inédit en France, qui durera deux mois et s’articulera autour des 4 thèmes déjà prédéfinis par le Gouvernement en décembre : fiscalité et dépenses publiques, organisation des services publics, transition écologique, démocratie et citoyenneté.

Une consultation dématérialisée

www.granddebat.fr [2] est le site dédié au Grand débat national. Cette plateforme numérique est conçue et réalisée par un prestataire, Cap collectif, la start-up civic-tech la plus célèbre en matière de démocratie participative puisque la jeune pousse parisienne est leader sur le marché des budgets participatifs et consultations citoyennes locaux.

On apprend même, à la lecture du rapport de la Commission nationale du débat public (CNDP) que « le prestataire a commencé l’élaboration de cette plateforme dès le 29 décembre » et que « la plateforme et ses fonctionnalités seront opérationnels au 15 janvier ».

Mais, dans son communiqué, Matignon énonce la date du 21 janvier, pour l’ouverture de la plateforme. Concrètement, cette plateforme dite « d’intelligence collective » va

POUR ALLER PLUS LOIN