Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Protection de l'enfance

Violences sur mineurs : le secret professionnel est-il compatible avec le devoir de signalement ?

Publié le 24/06/2020 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

violences enfants protection enfance
©globalmoments - stock.adobe.com
Le confinement a fait exploser le nombre de signalements de violences sur enfants. Seuls 6 % proviennent de professionnels selon un rapport qui interroge, en février 2020, l’instauration d’une obligation de signalement pour les professionnels dépositaires d’un secret. S’il remet en débat les risques d’une entorse à la règle du secret professionnel avec ceux qu’un maintien peut faire courir à un mineur, le rapport propose de maintenir le droit et d’agir sans délai pour encourager les signalements.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger (Snated) a enregistré + 89 % d’appels au 119 entre le 13 et le 19 avril, et + 60 % sur un mois. Les violences commises sur les enfants ont explosé avec le confinement. Parmi les appelants, davantage de mineurs, directement confrontés (+ 80 %) ou témoins de violences (+ 58 %), et de voisins (+ 80 %), sensibilisés par les messages de vigilance du Gouvernement, selon Adrien Taquet, secrétaire d’État en charge de la protection de l’enfance.

Aucun chiffre n’évoque les signalements des professionnels, comme en écho à un rapport déposé au Sénat en février, mentionnant « un très faible nombre – seulement 6 % – des appels » en provenance de professionnels. Rédigé dans la continuité du rapport relatif aux violences sexuelles sur ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

  • Plan de lutte contre les violences faites aux enfants, ministère des Solidarités et de la Santé, 20 novembre 2019.
  • « Violences sexuelles sur mineurs : pouvoir confier ses enfants en toute sécurité », rapport d’information au Sénat par Marie Mercier, Michelle Meunier et Dominique Vérien, 28 mai 2019.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Violences sur mineurs : le secret professionnel est-il compatible avec le devoir de signalement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement