Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité publique

Manèges forains : un travail commun pour limiter les risques

Publié le 15/01/2019 • Par Isabelle Jarjaille • dans : Actu experts prévention sécurité, Actu juridique, Régions

© Rosario Rizzo - Adobe Stock
© Rosario Rizzo - Adobe Stock D.R.
L'incident a fait la Une le 1er janvier : à Rennes, huit personnes ont passé la nuit du réveillon coincées sur un manège à 52 mètres de hauteur. Si l'histoire se termine bien, elle suscite quelques craintes face à ces nouveaux manèges, toujours plus hauts. Pour parer à toute éventualité, les municipalités doivent respecter des règles simples, sans tomber dans la paranoïa.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Cyrille Morel, élu délégué au suivi des évènements se souviendra longtemps de ce Nouvel an. « Le 31 au soir tout le monde est sur le pont, raconte l’élu. Donc on a été très vite prévenus, la maire était au Codis à ce moment-là ! » A 20h30, le Bomber Maxx, manège présent sur la Foire d’Hiver de Rennes, est en panne. Alors que son bras, haut de 52 mètres, est à la verticale, impossible de faire redescendre la nacelle dans laquelle sont assises huit personnes. Rapidement les secours se mettent en place, sous la direction de Nathalie Appéré, maire de Rennes, qui coordonne les opérations de secours et de mise en sécurité du périmètre.

Sur la place Charles-de-Gaulle en centre-ville,  la fête est autorisée exceptionnellement jusqu’à 5h du matin ce jour-là, alors rapidement la ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Manèges forains : un travail commun pour limiter les risques

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement