Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Management

Les agents aidants de proches ont aussi besoin d’être aidés

Publié le 07/01/2019 • Par Aurélia Descamps • dans : France, Toute l'actu RH

Aide-handicapé
Photo by UNDP in Europe and Central Asia on Visualhunt.com / CC BY-NC-SA
Les agents « aidants » auprès de proches peuvent rencontrer des difficultés à concilier vie personnelle et vie professionnelle. Les collectivités territoriales ont tout intérêt à leur prêter une attention particulière.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Plus de 1  % des agents de la fonction publique assistent régulièrement un proche manquant d’autonomie dans les tâches de la vie quotidienne  (1). Avec de potentielles conséquences sur leur état physique et moral : anxiété, fatigue… Pour les employeurs, l’attention portée aux collaborateurs « aidants » répond à des enjeux de santé au travail et de performance, de conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. Difficile de dire si les collectivités locales, publiquement actives pour les aidants de leur territoire, se mobilisent beaucoup en interne. Au mieux, elles communiquent peu sur le sujet ; au pire, il ne fait pas partie de leurs priorités.

La communauté d’agglomération du centre de la Martinique (la Cacem, 4 communes, 465 agents, 165 000 hab.) a commencé à s’en préoccuper en 2010, sous l’impulsion de l’ancienne directrice des ressources humaines, elle-même aidante familiale : « Avec le vieillissement de la population et la hausse des maladies chroniques, leur nombre s’accroît, constate Sandrine Blacodon-Cordemy, la DRH actuelle. Les six personnes que nous accompagnons actuellement sont affaiblies, voire épuisées. »
Dès 2016, la Cacem a étendu le principe du ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les agents aidants de proches ont aussi besoin d’être aidés

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement