Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Il faut des solutions pérennes – Dr Jacques Trévidic, président Action Praticiens Hôpital

Publié le 15/06/2020 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Dr Jacques Trévidic, président Action Praticiens Hôpital
D.R.
Le système de santé a traversé et traverse encore une épreuve que nous n’avions jamais connue. L’hôpital public, pourtant éprouvé par des années de restriction budgétaire, de problème de gouvernance, de pénurie de personnels, a fait face et permis de sauver la vie de nombre de nos concitoyens. Dans l’épreuve, tous les personnels ont retrouvé le vrai sens de leur vocation, celle du service public et de leur cœur de métier.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’hôpital public a fait la preuve qu’il peut s’adapter en un temps très rapide, pourvu qu’on fasse confiance à ses professionnels. Mais il était en crise avant la pandémie, et si on veut qu’il n’y retombe pas, il faut lui apporter des solutions pérennes. Il faut que les effectifs en personnels soient ajustés en fonction des besoins sanitaires et non d’impératifs économiques. Pour cela, il faut former et embaucher les personnels nécessaires et financer leurs postes.

Aujourd’hui, le véritable problème, c’est le déficit d’attractivité des carrières hospitalières des personnels médicaux et paramédicaux. D’abord en matière de rémunération. Le différentiel avec le secteur privé est devenu trop important pour ne pas influer sur les choix de carrière, pour les jeunes bien sûr mais aussi pour les ...

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Il faut des solutions pérennes – Dr Jacques Trévidic, président Action Praticiens Hôpital

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement