Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Aide aux victimes

« Nous allons créer un observatoire des intervenants sociaux en commissariat en 2019 »

Publié le 18/01/2019 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Pascale Dubois ANISCG
Dubois
Dans un entretien à la Gazette, la présidente de l'Association nationale des intervenants sociaux en commissariat et gendarmerie (ANISCG), Pascale Dubois, dresse un état des lieux de ces travailleurs sociaux qui côtoient au quotidien les métiers en uniforme. Largement encouragés par les pouvoirs publics, qui y voient un maillon essentiel de la politique d'aide aux victimes, ces intervenants sociaux continuent de se développer. La pérennité du dispositif est cependant encore loin d’être assurée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les intervenants sociaux, mis en place dans les années 1990, sont un des axes forts de la stratégie nationale de prévention de la délinquance. Où en est-on aujourd’hui ?

On compte aujourd’hui 261 intervenants sociaux en commissariats et gendarmerie, répartis sur 90 départements. Des postes sont régulièrement créés : 2 récemment à Paris en zone police, 1 au commissariat de Niort (Deux-Sèvres), 1 en zone gendarmerie à Revin (Ardennes), etc. Le dispositif continue de se développer. Mais, aujourd’hui, il nous faut imaginer l’avenir.

Comment justement envisagez-vous l’avenir ?

Nous allons créer début 2019 un Observatoire indépendant des ISCG. Il sera présidé par notre association et réunira les directions centrales de la police et de la gendarmerie, la Préfecture de police de Paris mais aussi des ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Nous allons créer un observatoire des intervenants sociaux en commissariat en 2019 »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement