Bâtiments

Des chantiers plus rapides et plus propres avec la filière sèche

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Koz Architectures

La construction des bâtiments en filière sèche emploie des éléments préfabriqués, en bois, en métal ou en panneaux de béton. Plus propres, plus rapides, moins bruyants et générant moins de déchets, ces chantiers ont un sens en centre-ville, pour des surélévations ou pour améliorer le bilan carbone des opérations.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Par François Ploye

La réalisation classique du gros œuvre d’un bâtiment, avec coulage du béton sur site (dite filière humide) nécessite d’importantes quantités d’eau et un temps de séchage assez long, variable en fonction des conditions climatiques.

A contrario, la filière sèche ne nécessite pas d’eau. Les éléments sont préfabriqués en atelier ou en usine, prêts à l’emploi et sont assemblés sur site par soudure, rivetage ou boulonnage. Les matériaux sont le bois (utilisé en structure ou en simple remplissage), le métal ainsi que le béton préfabriqué sous forme de panneaux, de poutres ou de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références
  • L’Institut MECD (matériaux et équipements pour la construction durable), mecd.fr
  • ADIVbois (Association pour le développement des immeubles à vivre bois), adivbois.org
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Comprendre la polémique sur la consigne des bouteilles plastiques

    Alors que le projet de loi « Antigaspillage pour une économie circulaire » est en cours de discussion au Parlement, les débats sont vifs autour du « projet de consigne » qui devrait concerner les bouteilles en plastique transparent (PET), évoqué à l’article ...

  • Les déchèteries à plat bombent le torse

    Avec l’évolution de la réglementation anti-chute, l’augmentation du nombre de flux à trier et la nécessité de réduire les dépenses, les déchèteries totalement à plat se développent. Mais il faut être vigilant sur l’organisation, la maintenance, le ...

  • Adour-Garonne : le déficit en eau pourrait atteindre 1 milliard de m3 en 2050

    Le changement climatique fait peser une lourde pression sur la ressource en eau. Le bassin Adour-Garonne est particulièrement touché par cette menace. A Toulouse, le 2 décembre, le comité de bassin a examiné les conclusions d’une étude prospective à 30 ans ...

  • La coopération transfrontalière pour traiter les micropolluants

    Les stations d’épuration d’Annemasse Agglo et de l’opérateur suisse SIG rejettent leurs effluents dans la même rivière, l’Arve. Alors quand la Suisse a imposé le traitement des micropolluants, les deux usines ont choisi la mutualisation qui bénéficiera ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP