logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/598006/un-referendum-dinitiative-citoyenne-oui-mais-pour-faire-quoi/

GILETS JAUNES
Un référendum d’initiative citoyenne : oui mais pour quoi faire ?
Brigitte Menguy | A la une | France | Publié le 17/12/2018 | Mis à jour le 18/12/2018

Parmi leurs revendications, les gilets jaunes défendent avec vigueur l’idée d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC). Instrument de démocratie directe, le référendum existe déjà au niveau national et dans la sphère locale. Mais il ne rencontre pas le succès escompté. Et si le RIC était voué au même destin ?

Trois lettres pour une revendication-phare du mouvement des gilets jaunes : « RIC » pour référendum d’initiative citoyenne.

Un instrument de démocratie directe que le Premier ministre semble bien accueillir. Dans l’interview qu’il a accordé ce lundi 17 décembre à nos confrères des Echos, Edouard Philippe explique « ne pas être contre son principe » et va même jusqu’à considérer que « le référendum peut être un bon instrument dans une démocratie » mais en ajoutant « pas sur n’importe quel sujet ni dans n’importe quelles conditions ».

Un référendum national d’initiative partagée

Car des référendums, il y en a pléthore. Et la Suisse, souvent évoquée avec son système de votation populaire, n’en a pas le monopole. La Constitution française en prévoit deux : le référendum ...

POUR ALLER PLUS LOIN