Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Accès aux directions générales : vers un partage du pouvoir ?

Publié le 18/12/2018 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : Dossiers d'actualité, France, Toute l'actu RH

égalité
Adobe Stock/christianchan
En parallèle aux mesures légales, collectivités territoriales, acteurs de la formation et associations de dirigeants territoriaux s’attachent à faire évoluer des préjugés encore tenaces et à soutenir les femmes vers l’encadrement supérieur.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Régions et départements, communes et intercommunalités de plus de 80 000 habitants sont soumis, depuis 2013, au dispositif des nominations équilibrées sur les emplois supérieurs et dirigeants . La loi du 12 mars 2012 impose, à l’issue d’un cycle de cinq nominations, un taux minimum de personnes de chaque sexe parmi celles nommées pour la première fois à ces emplois. Depuis janvier 2017, ce taux est fixé à 40 %, il était de 30 % en 2015 et 2016. Selon la direction générale de l’administration et de la fonction publique, 343 collectivités territoriales appliquaient en 2016 le dispositif : la part des femmes dans les primo-nominations y était de 35,5 %, une progression de quatre points en un an. Cette mesure volontariste encourage donc bel et bien la féminisation de l’encadrement supérieur ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article fait partie du Dossier

Femmes-Hommes : l'inégalité, ce n'est pas une fatalité

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Accès aux directions générales : vers un partage du pouvoir ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement