Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Logement

Habitat indigne, l’humain d’abord

Publié le 02/06/2020 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Anticiper-Logement-indigne-NE PAS UTILISER POUR UN AUTRE ARTICLE
D.R.
Il existerait en France 600 000 logements considérés comme indignes mais seulement 25 000 sont concernés, chaque année, par des arrêtés et procédures diverses au titre de l’insalubrité, l’indécence ou le péril. Travailleurs sociaux et élus locaux sont en première ligne pour détecter des situations parfois invisibles qui mériteraient pourtant un traitement global et social.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Par Monique Clemens

Selon l’estimation de Frédérique Kaba, directrice des missions sociales de la Fondation Abbé-Pierre (FAP), « le mal-logement, en global, c’est environ 7 millions de passoires thermiques et 12 millions de personnes en situation de précarité énergétique ». La précarité énergétique pourrait-elle, dès lors, constituer une porte d’entrée pour repérer des situations d’habitat indigne, souvent invisibles car tues par leurs victimes, par gêne, honte, peur ou impossibilité d’envisager un changement ? « Pourquoi pas, mais elle ne doit pas masquer la réalité de l’habitat indigne dans son intégralité qui doit traiter tous les fondamentaux du logement, avec notamment l’accès à des installations sanitaires et électriques en bon état et à un nombre de mètres carrés suffisant ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Habitat indigne, l’humain d’abord

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement