logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/597643/un-pacte-pastoral-rend-leur-libre-circulation-aux-troupeaux/

AGRICULTURE
Un pacte pastoral rend leur libre circulation aux troupeaux
Frédéric Ville | France | Innovations et Territoires | Publié le 27/12/2018 | Mis à jour le 18/12/2018

Des éleveurs sont à l’origine d’un pacte, adopté par l’intercommunalité, qui impose une servitude pastorale et un libre pacage des bêtes. Il est précisé à chaque vente.

« Il y a cinquante ans, il n’y avait pas de clôtures. Les troupeaux de brebis ou de chèvres se déplaçaient librement dans la montagne l’été, explique Bernard Combernoux, vice-président de la communauté de communes Causses Aigoual Cévennes terres solidaires, chargé de l’environnement. Depuis, certains propriétaires ont clôturé leurs terrains, rendant les déplacements plus difficiles. Un groupe d’éleveurs en lien avec l’Institut de recherche pour le développement de Montpellier nous a proposé un pacte pastoral intercommunal. » Après de nombreuses réunions publiques, de travail et d’information ayant rassemblé éleveurs, propriétaires, élus et institutionnels, le conseil communautaire a adopté ce pacte le 13 mai 2015.

Un comité d’appui et une animatrice

Le pacte impose une servitude pastorale. A chaque vente, le notaire précise qu’il y a un pacte et un libre ...

CHIFFRES CLES

  • L’appui au maintien de l’activité pastorale est justifié par l’inscription des paysages agropastoraux des Causses et des Cévennes au patrimoine mondial de l’Unesco.


POUR ALLER PLUS LOIN