Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Agriculture

Un pacte pastoral rend leur libre circulation aux troupeaux

Publié le 27/12/2018 • Par Frédéric Ville • dans : France, Innovations et Territoires

Heath Johnson/Adobestock
Des éleveurs sont à l’origine d’un pacte, adopté par l’intercommunalité, qui impose une servitude pastorale et un libre pacage des bêtes. Il est précisé à chaque vente.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Il y a cinquante ans, il n’y avait pas de clôtures. Les troupeaux de brebis ou de chèvres se déplaçaient librement dans la montagne l’été, explique Bernard Combernoux, vice-président de la communauté de communes Causses Aigoual Cévennes terres solidaires, chargé de l’environnement. Depuis, certains propriétaires ont clôturé leurs terrains, rendant les déplacements plus difficiles. Un groupe d’éleveurs en lien avec l’Institut de recherche pour le développement de Montpellier nous a proposé un pacte pastoral intercommunal. » Après de nombreuses réunions publiques, de travail et d’information ayant rassemblé éleveurs, propriétaires, élus et institutionnels, le conseil communautaire a adopté ce pacte le 13 mai 2015.

Un comité d’appui et une animatrice

Le pacte impose une servitude pastorale. A chaque vente, le notaire précise qu’il y a un pacte et un libre ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un pacte pastoral rend leur libre circulation aux troupeaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement