Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ressources humaines

Le grand flou de la réforme de la formation professionnelle

Publié le 20/12/2018 • Par Maud Parnaudeau • dans : France

Contrastwerkstatt/Adobestock
Parcours, financements, remplacement des absents, contenus... La formation professionnelle des agents, l'un des chantiers de la réforme de la fonction publique, doit elle-même évoluer et lever certains freins.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un jour ou l’autre, la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel produira ses effets dans la fonction publique territoriale. Trois ans environ, c’est le délai de transposition généralement observé concernant les réformes relatives à la formation professionnelle. Mais nul n’est en mesure de dire aujourd’hui ce qu’il adviendra de ces dispositions.

« Qu’est-ce qui est transposable au modèle de formation de la FPT ? Comment les heures du compte personnel de formation  seront-elles monétisées ? Quid de notre « OPCA – organisme principal de formation » qu’est le Centre national de la fonction publique territoriale ? » interroge David Peyret, responsable « formation et développement des compétences » à la métropole du Grand Lyon (59 communes, 9 200 agents, 1,37 million d’hab.).

« Avant, impossible de sortir un parcours »

La formation professionnelle est aussi l’un des chantiers de la réforme de la fonction publique, considérée par le gouvernement comme un « levier majeur de la transformation de l’action publique ». Elle fait à ce titre l’objet d’une mission parlementaire confiée au député de la Vienne Jacques Savatier (LREM) et au sénateur de la Seine-et-Marne Arnaud de Belenet (LREM), chargés de formuler des propositions d’amélioration de la gouvernance, de l’organisation et de l’offre de service du CNFPT et des centres de gestion. Avec en point ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le grand flou de la réforme de la formation professionnelle

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement