Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

aide à la décision

Pourquoi les cabinets de conseil en finances locales s’imposent

Publié le 18/12/2018 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

AdobeStock_57304160_morganimation
morganimation / Adobe Stock
Audit de début ou fin de mandat, pacte financier et fiscal, renouvellement de DSP… Pour les collectivités, les occasions de solliciter les cabinets de conseil en finances locales sont nombreuses. Et les intérêts pour elles sont multiples, à condition de maîtriser les enjeux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les cabinets de finances locales se sont imposés. Il y a les incontournables : Finance Active, Klopfer, KPMG, Partenaires Finances locales (PFL), Ressources Consultants Finances (RCF), Stratorial finances, etc. Mais aussi les moyens ou les petits qui montent : Exfilo, Stratégies locales, Fiscalité & territoire, Chalenges publics, etc.

Leurs missions vont de l’audit de début ou fin de mandat aux études fiscales, en passant par l’accompagnement à la gestion d’équipements ou de politiques publiques, puis au déroulement des procédures. Sans oublier l’appui logiciel, la formation, etc.

Recherche de technicité…

Les collectivités visent souvent d’abord la technicité. « Engager une délégation de service public (DSP) ou un marché de partenariat nécessite de bien comprendre la logique, les comptes, les modes de financement d’entreprises privées, explique Christophe Michelet, directeur de PFL. Des ressources qu’on ne possède pas toujours en interne. De même pour la fiscalité ou l’estimation des dotations ».

Ainsi, « dans le cadre du renouvellement de la concession transports, les montages comptables et l’analyse juridique complexes nous ont incités à faire appel à une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) », note Katell Parent, directrice des finances de la ville et de la métropole de Strasbourg. Les cabinets aident aussi à

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pourquoi les cabinets de conseil en finances locales s’imposent

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement