Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Editorial] Mouvement social

Gilets jaunes : la balle aux élus locaux

Publié le 14/12/2018 • Par Romain Mazon • dans : France

maire-illustration2
AdobeStock
Si Emmanuel Macron a annoncé des mesures concrètes en terme de pouvoir d'achat, mais qui doivent être précisées, il a renvoyé la question des inégalités territoriales à la Grande concertation qui va être lancée. Il fait des maires les fers de lance de ce débat. Mais leur passe-t-il la balle, ou la patate chaude ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Emmanuel Macron a donc, le 10 décembre, concentré sur le pouvoir d’achat ses annonces destinées à répondre aux revendications des « gilets jaunes ». Leur montant s’élèverait, globalement, à 10 milliards d’euros en faveur des Français les plus modestes et une partie des retraités, avec un impact sur les déficits publics chiffré à 0,7 point, soit 3,4 % du PIB. Ni la fonction publique ni les fonctionnaires n’ont été cités dans le cadre de ce que certains appellent un « virage social ». La mesure sur les heures supplémentaires défiscalisées profitera cependant aux agents publics qui en effectuent, comme l’accélération de la hausse de la prime d’activité (mais avec quelle ampleur ?).

Questions sans réponses

Le président de la République s’est en revanche montré peu disert sur le volet des « territoires en souffrance », cette autre revendication des « gilets jaunes » : quels moyens seront déployés pour mettre un terme à la désertification ? Comment résoudre le manque de transports publics dans les zones rurales, alors que la loi « mobilités » n’offre, à ce stade, aucune solution concrète ?

A vrai dire, Emmanuel Macron n’est pas resté muet au sujet de la cohésion ou de l’égalité des territoires. Il a posé des questions. Celles de « l’organisation de l’Etat, de la manière dont il est gouverné et administré depuis Paris, sans doute trop centralisé depuis des décennies. Et [celle] du service public dans tous nos territoires ».

Retour en grâce

Ces questions seront soulevées lors de la grande concertation que pilotera le Président. Il était donc logique qu’il n’annonce rien de concret, à ce stade. D’autant plus que les débats locaux seront animés par les maires, courtisés comme jamais. Emmanuel Macron s’est opportunément souvenu de leur existence, alors que l’Etat ne reconnaissait jusqu’ici d’efficacité qu’aux mammouths intercommunaux de la réforme territoriale…

Aux fantassins de la République, dont c’est le retour en grâce, de canaliser les propositions, de faire émerger les solutions. A condition que la concertation débouche sur du concret. La balle est dans le camp des élus locaux, semble signifier Emmanuel Macron. A moins que ce ne soit la patate chaude.

« La Gazette » vous souhaite de bonnes fêtes et vous donne rendez-vous le 7 janvier pour le prochain numéro du magazine. Suivez-vous nous sur le site pendant toute cette période !

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gilets jaunes : la balle aux élus locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Bazin

16/12/2018 08h09

Une réponse claire et concrète la mise en oeuvre du bouclier rural. La proposition de loi existe.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement