logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/595995/communiquer-en-periode-electorale-prudence-mais-pas-abstinence/

COMMUNICATION
Communiquer en période électorale : prudence, mais pas abstinence !
Françoise Sigot | France | Publié le 06/12/2018 | Mis à jour le 24/09/2019

A l’approche des élections municipales et pendant 6 mois, à compter du 1er septembre 2018, la communication territoriale sera soumise à des restrictions. Cette période toujours délicate à appréhender pour les communicants publics a été le thème d’un atelier organisé dans le cadre du forum Cap Com, le 5 décembre à Lyon.

Qu’on se le dise : si les périodes électorales obligent à adopter une posture un peu plus prudente qu’à l’ordinaire, elles n’interdisent en rien la communication de la collectivité. « La communication publique a aussi une mission de service public, donc elle a une continuité en période électorale », observe Jean Breillat, responsable de la communication interne de Tour métropole Val de Loire. Il n’en reste pas moins que, durant les 6 mois qui précèderont le prochain scrutin municipal, les contenus des publications comme l’organisation de manifestations devront obéir à des règles strictes. A défaut, la collectivité dont un élu est candidat s’expose à voir ces initiatives requalifiées en communication électorale. Avec à la clé des sanctions pouvant aller jusqu’à l’annulation du scrutin ...

POUR ALLER PLUS LOIN