Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Commande publique

Une idée cadeau pour Noel : le code de la commande publique 2019 !

Publié le 06/12/2018 • Par Jean-Marc Joannès • dans : Actu juridique, France, TO parus au JO

Anwalt mit Gesetzbuch
Kzenon-Fotolia.com
C’est sans doute une magnifique idée de cadeau de Noel pour tous les acteurs de la commande publique ! Très attendu, et au terme d’un long travail de codification, le Code de la commande publique est publié au Journal Officiel du 5 décembre 2019. Fait remarquable, la partie législative et la partie réglementaire sont publiées concomitamment. Ce qui devrait permettre au monde de la commande publique de se l’approprier plus facilement d’ici son entrée en vigueur, le 1er avril 2019.

Le code de la commande publique 2019 , issu de l’ordonnance n° 2018-1074 du 26 novembre 2018  et du décret n° 2018-1075 du 3 décembre 2018 , regroupe et organise les règles relatives aux différents contrats de la commande publique qui s’analysent, au sens du droit de l’Union européenne, comme des marchés publics et des contrats de concession.

Ainsi, le « CCP 2019 » rassemble l’ensemble des règles régissant le droit de la commande publique qui figuraient jusqu’ici dans des textes épars, telles que les règles relatives à la maîtrise d’ouvrage publique et à ses relations avec la maîtrise d’œuvre privée, à la sous-traitance, aux délais de paiement ou à la facturation électronique.

Droit constant

La codification s’est faite à droit constant. Ce qui ne signifie pas qu’il ne comporte pas certaines nouveautés, notamment celles de la jurisprudence bien établie, autant en matière de marchés que de concessions. En outre, certains dispositions nouvelles pourraient rapidement y être introduites, issues de lois récemment adoptées ou en cours  de vote.

Le 6 décembre, lors du Congrès des entreprises publiques locales qui se tient à Rennes, M. Dingremont, de la Direction des affaires juridiques a par ailleurs indiqué que, d’ici la fin 2018, seront publiés une série d’arrêtés, qui constitueront la partie « Annexes » du CCP.

Division cardinale

Le code est structuré  autour de la division cardinale entre marchés publics (deuxième partie) et contrats de concession (troisième partie), une première partie étant consacrée à des définitions et un titre préliminaire à aux principes communs de la commande publique.

  • Le titre préliminaire rappelle les principes fondamentaux de la commande publique et définit, en outre, les éléments essentiels du régime juridique commun à la plupart des contrats de la commande publique.
  • La première partie du code (art. L. 1100-1 et s.) définit chaque catégorie de contrats de la commande publique (livre Ier) ainsi que les différents acteurs (livre II) de la commande publique. Le livre III est consacré aux contrats mixtes, c’est-à-dire portant à la fois sur des prestations soumises au code et d’autres n’y étant pas soumises.
  • La deuxième partie du code (art. L. 2000-1 à L. 2691-2) consacrée aux marchés, est divisée en six livres, structurés de manière à épouser les étapes chronologiques de la vie du contrat : sa préparation, sa passation et son exécution.
  • La troisième partie du code (art. L. 3000-1 à L. 3381-3) relative aux contrats de concession comprend trois livres. Le 1er   rassemble l’ensemble des dispositions régissant la préparation, la passation et l’exécution de ces contrats. Le livre II regroupe les dispositions applicables aux contrats de concession soumis à un régime juridique particuliers, Le livre III porte adaptation des dispositions de cette partie aux collectivités et territoire d’outre-mer.

Le décret n° 2018-1075 du 3 décembre 2018 codifie les décrets n° 2016-360 et 2016-361 relatifs aux marchés publics et aux marchés publics de défense ou de sécurité ainsi que le décret n° 2016-86 du 1er février 2016 relatif aux contrats de concession.

A noter une particularité : les articles réglementaires dont le numéro est précédé de la lettre « R » correspondent à des dispositions relevant d’un décret en Conseil d’Etat ; les articles dont le numéro est précédé de la lettre « D » correspondent à des dispositions relevant d’un « simple » décret. Une forme de sous- hiérarchisation.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une idée cadeau pour Noel : le code de la commande publique 2019 !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement