Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Grand Paris : les départements sauvent leur peau

Publié le 05/12/2018 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : Dossiers d'actualité, France

Grand Paris La Défense
Flickr CC by sa elPadawan
Reçus le 4 décembre par la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, les présidents des conseils départementaux d’Ile-de-France se sont entendus dire que la suppression de leur collectivité n’était plus à l’ordre du jour. Une nouvelle désillusion pour la métropole du Grand Paris qui rêvait d’absorber les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne.

Cet article fait partie du dossier

Grand Paris : un débat capital

Les patrons des départements de la région-capitale poussent un « ouf » de soulagement. Conviés par la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, ils ont reçu la réponse qu’ils attendaient. « Nous ne voulons pas supprimer les départements », a dit la représentante du gouvernement aux élus, selon leur communiqué commun.

Une déclaration qui met fin à un brouillard à couper au couteau. Alors qu’Emmanuel Macron envisageait, voici un an, de tirer un trait sur les conseils départementaux de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne)  au profit de  la métropole du Grand Paris, c’était depuis, silence radio sur ce dossier.

Les départements de la grande couronne (Seine-et-Marne, Yvelines et Val-d’Oise) n’entendaient plus parler non plus du transfert de leurs compétences au profit de districts intercommunaux à la mode des années 1960. Un scénario pourtant évoqué lors d’une réunion fin 2017 à l’Elysée.

Haro sur « la métropole des riches »

Devant le danger, les sept départements de la région-capitale ont sonné le tocsin, à coup de conférences de presse et de campagnes de communication, agitant le spectre, tantôt d’une « métropole des riches » réduite au cœur de l’agglomération parisienne, tantôt d’un « monstre bureaucratique ». Une bataille pour laquelle elles ont reçu le concours de la patronne de l’Ile-de-France Valérie Pécresse (LR) et du président du Sénat, Gérard Larcher (LR). La maire de Paris Anne Hidalgo (PS), dont les services départementaux vont être fondus dans l’administration municipale, observait un silence prudent.

Le président de la métropole du Grand Paris (MGP), Patrick Ollier se montrait en  revanche favorable à l’opération. « Je souhaite que le Président nous donne les moyens d’être plus efficaces. Nous avons un budget indigne. La suppression des départements de la petite couronne, à laquelle je suis favorable, pourrait nous permettre d’avoir davantage de fonds au service des 7 millions d’habitants de la métropole », jugeait-il. Manqué.

Equilibre institutionnel précaire

La déclaration de Jacqueline Gourault intervient au moment où la métropole du Grand Paris subit les foudres d’une partie de « l’Alliance des Territoires ». Réunis au sein de ce club, des maires et présidents des établissements publics territoriaux ne veulent plus entendre parler de « la monstropole ».

Ils souhaitent revenir au périmètre et aux compétences lights du syndicat mixte Paris Métropole, en lieu et place de la MGP. Un combat que ne partagent pas tous les édiles de la petite couronne. Le sénateur de Seine-Saint-Denis, Philippe Dallier (LR) milite ainsi toujours pour une métropole forte.

Et, surtout, les points de vue convergent pour constater que le système institutionnel des lois MAPTAM et NOTRe doit être revu. Mais le gouvernement, après avoir jeté l’éponge sur la fusion-absorption des départements, est-il toujours prêt à revoir l’architecture de la métropole ? Mystère.  Une chose est sûre : le temps presse s’il veut agir. Les municipales ont lieu dans moins de seize mois et la tradition républicaine veut que les règles électorales ne soient pas modifiées dans l’année qui précède le scrutin en cause.

 

Cet article fait partie du Dossier

Grand Paris : un débat capital

Sommaire du dossier

  1. Grand Paris express : les immenses enjeux qui attendent les quartiers des gares
  2. Grand Paris : les départements sauvent leur peau
  3. Les mégas-projets du Grand Paris
  4. Grand Paris : le bras de fer pour la gouvernance
  5. Grand Paris : les principaux acteurs du projet
  6. Grand Paris : un schéma fiscal en deux temps pour la métropole
  7. Grand Paris : entre fiscalité partagée et modeste fonds métropolitain
  8. Métropole du Grand Paris : l’impact sur la péréquation en Ile-de-France
  9. Grand Paris : des retombées économique colossales attendues
  10. Grand Paris Express : une bataille politique, une victoire de la banlieue
  11. Grand Paris : situation d’urgence pour le logement social
  12. [Exclusif] Grand Paris : les leçons du Grand Londres
  13. Le Grand Paris en data (3) : des inégalités sociales entre l’est et l’ouest de la métropole
  14. Le Grand Paris en data (2) : quelle répartition des richesses au sein de la métropole ?
  15. Le Grand Paris en data (1) : des dynamiques de l’emploi contrastées
  16. Métropole du Grand Paris: « une première étape nécessaire, mais à renforcer »
  17. Les offices HLM entraînés dans la tourmente du Grand Paris
  18. Gagner la bataille du foncier : une course contre la montre ?
  19. Grand Paris : « L’émiettement des pouvoirs locaux favorise la ségrégation » – Patrick Le Lidec
  20. « Grand Paris : les ayatollahs de la métropole ont perdu la bataille » – Patrick Devedjian
  21. Grand Paris : le blues des DGS
  22. Métropole du Grand Paris : les agents dans l’attente de réponses
  23. [Frise interactive] Le Grand Paris, un chantier en cours depuis un siècle et demi
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grand Paris : les départements sauvent leur peau

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement