Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « Les agents sont peu nombreux à remettre fondamentalement en cause l’ordre hiérarchique » – Marine Parent

[INTERVIEW] MANAGEMENT

« Les agents sont peu nombreux à remettre fondamentalement en cause l’ordre hiérarchique » – Marine Parent

Publié le 12/12/2018 • Par Maud Parnaudeau • dans : France, Toute l'actu RH

marine parent
Patricia Marais/La Gazette
A l’heure où les principes de fonctionnement des entreprises libérées inspirent certaines collectivités, Marine Parent, fondatrice d’Oyena Consulting, interroge la démarche de « libération » à l’aune des besoins réels et immédiats des agents.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Vous prônez une « libération des pratiques », plutôt qu’une « libération des administrations ». Pour quelles raisons ?

Le mal-être au travail est souvent imputé à l’excès de règles, de contrôle, et à l’infantilisation dont les agents font l’objet dans l’exercice de leurs activités. Dans le monde de la « mode managériale », l’organisation libérée est présentée comme LA réponse à ce mal-être. Toutefois, la libération d’une organisation nécessite de déployer une démarche d’une telle ampleur et pour un tel coût humain qu’elle est très difficile à mettre en œuvre, au point d’en questionner l’efficacité, voire le bien-fondé. Cela crée un prétexte à ne pas agir. Or entre ne rien faire et se libérer totalement, une voie médiane existe : la libération des pratiques.

Comment faire pour répondre aux souhaits des agents d’avoir plus de marges de manœuvre et d’être davantage associés aux décisions ?

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les agents sont peu nombreux à remettre fondamentalement en cause l’ordre hiérarchique » – Marine Parent

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement