Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement local

Urbanisme et patrimoine, les leviers pour réveiller la « belle endormie » du Luberon

Publié le 07/12/2018 • Par Nathalie Da Cruz • dans : France, Innovations et Territoires

Apt-luberon
OT PAYS APT LUBERON
« Refaire d’Apt une ville vivante », tel est le programme conçu par l’équipe élue en 2015, au bénéfice des Aptésiens et des visiteurs. Apt a souffert de la fermeture d’une base aérienne en 1999. L’objectif est de redynamiser cette ville un peu oubliée des touristes. Une concession d’aménagement va permettre de rénover les places du centre-ville. La valorisation du patrimoine est un autre axe.

La fermeture d’Apt-Saint-Christol, base aérienne située à quelques encablures de la ville, a sonné le glas pour Apt. Depuis le départ de cette garnison militaire en 1999, la commune située au cœur du Luberon, au fond d’une cuvette dans laquelle les touristes ne descendent pas forcément, a entamé une phase de déclin. « C’était la belle endormie », décrit Dominique Santoni, Aptésienne revenue au pays en 2008.

En 2015, après l’invalidation des élections de 2014, sa liste gagne les élections municipales et elle devient maire d’Apt. Début 2017, cette ancienne professionnelle de la communication lance ce slogan : « Apt, capitale du Luberon ». Affiché à l’entrée de la ville, décliné dans des dépliants, dans le journal municipal… l’adage fait mouche et vaut quelques couvertures médiatiques à la ville.

On note une hausse de la fréquentation touristique à la saison 2017, même si l’office de tourisme intercommunal ne peut fournir de chiffres précis. Dès la mi-juin 2018, « les hôtels étaient pleins », se réjouit la maire. Son objectif étant de « refaire d’Apt une ville vivante », la commune crée régulièrement des événements culturels pour attirer des personnes allant plutôt à Avignon ou ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Urbanisme et patrimoine, les leviers pour réveiller la « belle endormie » du Luberon

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement