logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/594131/dematerialisation-des-gains-qui-restent-a-demontrer/

FINANCES LOCALES
Dématérialisation : des gains qui restent à démontrer
Gaëlle Ginibrière | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 29/11/2018

Politiques plus efficientes, performance financière accrue, tel est l'objectif des chantiers engagés qui rationalisent l'organisation et dématérialisent les flux d'information. Toutefois, les résultats ne sont pas précisément chiffrés.

Service facturier, certification des comptes ou futures agences comptables, les projets actuels reposent tous sur une modernisation des systèmes d’information, leur harmonisation – que ce soit entre services d’une même collectivité ou entre ceux de l’ordonnateur et du comptable – permettant ainsi la dématérialisation des échanges de données. Or les gains issus de la dématérialisation sont encore mal mesurés. « Les économies de papier restent marginales car les services comptables et financiers en sont beaucoup moins consommateurs que d’autres, comme les écoles », avance Estelle Yung, DGS à Langres.

Un chiffrage difficile

Numérisation des factures, arrêt de l’envoi de recommandés dans le cadre des marchés publics… des économies ...

CHIFFRES CLES

  • 500 000 euros : coût estimé en cas de recours à un certificateur privé dans le cadre de la démarche de certification des comptes pour une grande collectivité, puisque la Cour et les chambres régionales des comptes ne sont pas en mesure de la réaliser elles-mêmes.


POUR ALLER PLUS LOIN