Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Migrants

Migrants : quand le gouvernement en appelle aux maires

Publié le 03/12/2018 • Par Rouja Lazarova • dans : Actu expert santé social, Dossiers d'actualité, France

migrants-immigration
Jonathan Stutz / AdobeStock
L’accueil de migrants, la prise en charge de demandeurs d’asile et l’intégration des réfugiés sont des compétences régaliennes de l’Etat. Cependant, par manque de moyens ou par choix politique, celui-ci s’avère défaillant. Les élus locaux prennent le relais.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

En 2015, l’Europe a connu une crise migratoire sans précédent, enregistrant 1,2 million de premières demandes d’asile, contre 627 000 en 2014, selon Eurostat, la direction générale de la Commission européenne chargée de l’information statistique à l’échelle communautaire.

La publication, le 3 septembre, de la photo d’Alan Kurdi, enfant syrien mort noyé et échoué sur une plage turque, a suscité une vive émotion dans l’opinion publique et a été suivie par l’appel du président de la Commission européenne pour l’accueil de 160 000 réfugiés supplémentaires.

La mobilisation « déterminante » des maires

Dans ce cadre, la France s’est engagée à recevoir 22 000 réfugiés des hotspots (structures d’accueil, de soins et de relève des empreintes digitales des migrants où les ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article fait partie du Dossier

Migrants : comment les territoires ont pris le relais de l'Etat

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Migrants : quand le gouvernement en appelle aux maires

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement