Revue de presse

Energies – Précarité – Climat – Engrais… toute l’actu de la semaine

| Mis à jour le 27/11/2018
Par • Club : Club Techni.Cités

Fotolia acinquantadue

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 20 au 26 novembre 2018 sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Energies fossiles – Après que François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé vouloir diminuer de 40% la consommation d’énergies fossiles d’ici 2030, LCI s’est interrogée sur la faisabilité de cette ambition. Dans une interview, Jean-Noël Geist, expert des questions énergétiques pour le think tank The Shift project, est circonspect car, rappelle-t-il, « le transport fonctionne à 95% avec des énergies fossiles (…) En France, nous avons dépassé de 10% l’objectif d’émissions de gaz à effet de serre fixé par la stratégie nationale bas carbone dans le transport et de 22% celui du bâtiment. » L’expert regrette aussi que les aides « poussent à la consommation d’énergies fossiles, comme le crédit d’impôt transition énergétique, qui permet de financer des chaudières au gaz ».

Hydrogène – Juste avant que le député Benoît Simian présente son rapport sur le déploiement du train à hydrogène [lire aussi notre article], le constructeur ferroviaire Alstom a présenté le matériel qu’il veut proposer aux régions intéressées. Un article de 20 Minutes révèle qu’il s’agit d’une adaptation bimode (électrique et hydrogène) du modèle Régiolis qui, lui, circule actuellement en versions électriques et bimode diesel-électrique. Alstom souhaite lancer une trentaine de tests grandeur nature dans différentes régions. Celles-ci se réuniront début décembre avant d’affirmer leur engagement dans l’expérimentation du train à hydrogène.

Précarité énergétique – L’observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) a présenté les résultats de ses travaux. Comme le rapporte le site Batiactu.com, 3,3 millions de ménages (soit 12% de tous les ménages) sont considérés en précarité énergétique. Cela signifie qu’ils consacrent plus de 8% de leurs revenus pour payer leur facture énergétique. Si l’ONPE enregistre un léger recul de la précarité énergétique par rapport à 2013, il souligne tout de même que trois ménages sur dix se restreignent sur le chauffage et qu’un sur dix rencontre des difficultés à payer ses factures énergétiques.

Climat – « En progrès mais peut mieux faire ». Tel est, en substance, le bilan que dresse le groupe de réflexion I4CE à propos des investissements en faveur du climat en France. Citée par Challenges, cette étude montre que les efforts financiers dépassent désormais 40 milliards d’euros par an mais que, pour atteindre les objectifs de neutralité carbone pour 2050, il faudrait investir entre 50 et 70 milliards par an ! Et l’institut de citer notamment les secteurs de la rénovation des bâtiments, des véhicules propres ou des réseaux de chaleur.

Main verte – La Commission, le Conseil et le Parlement européens viennent de combler un vide juridique autour de l’utilisation d’engrais organique. Selon le site Euractiv.fr, les institutions européennes ont défini une série de mesures pour limiter les importations de phosphates et encourager l’utilisation d’engrais organiques. Jusqu’à présent, la moitié des engrais vendus en Europe n’étaient pas couverts par des textes de loi.

Plein gaz – Selon un article des Echos, la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie, présentée demain mardi, devrait favoriser le développement du gaz vert. L’exécutif devrait confirmer l’objectif de porter à 10% la part du biométhane dans la consommation de gaz d’ici 2030. Mais, échaudé par les coûts de production d’autres énergies renouvelables (en particulier le solaire), il attend des industriels qu’ils réduisent leur facture.

Perturbateurs endocriniens – La Région Ile-de-France adhère à la charte « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens ». Dans un communiqué, la collectivité s’engage à respecter cinq principes en faveur de l’environnement et la santé : restreindre les produits phytosanitaires, développer l’alimentation biologique, informer les professionnels de santé, éliminer les perturbateurs endocriniens dans les contrats et achats publics et informer les citoyens.

Et aussi…

Une étude sur la nappe phréatique du Rhin montrent que les points d’eau analysés enfreignent au moins un critère de potabilité [Rue 89] ;

A partir du 1er janvier, la ville de Lyon va instaurer une zone à faibles émissions. Mais certains jugent cette mesure insuffisante… [20 Minutes] ;

A l’occasion de son retiour médiatique, Nicolas Hulot a évoqué le Grand contournement ouest de Strasbourg pour le qualifier de « bêtise écologique » [L’Alsace].

 

 

 

 

 

 

Commentaires

3  |  réagir

28/11/2018 03h49 - Jean-Noël GEIST

Merci, c’est mieux ainsi :)

Signaler un abus
27/11/2018 04h09 - Cyrille Pac

Bonjour,
merci de votre vigilance et de nous avoir signalé cette erreur d’interprétation. La correction a été apportée.
Merci de votre fidélité.

Signaler un abus
26/11/2018 05h32 - Jean-Noël GEIST

Bonjour,
Je me permets de vous signaler que vous interprétez mes propos d’une manière déformante : à aucun moment je n’ai dit cet objectif trop ambitieux. Certes, sa réalisation va demander des politiques publiques cohérentes et fortes dans le long terme, mais cet objectif doit être de -100% à terme, et -40% en 2030 est un minimum.

Cet objectif est, aujourd’hui en 2018, encore réalisable dans les 12 ans qu’il nous reste jusqu’en 2030, et le think tank The Shift Project propose des clés pour y arriver. Le même objectif sera devenu irréalisable si en 2025 nous n’avons pas entamé le chemin. Aujourd’hui, il l’est.

Je vous remercie de rectifier les propos que vous me prêtez, et vous remercie pour cette revue de presse, qui vient de m’apporter des informations précieuses.
Jean-Noël Geist

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Le demi-traitement est un acte créateur de droit

    Le demi-traitement versé à l’agent qui a épuisé ses droits à un congé de maladie ordinaire dans l’attente de la décision du comité médical ne présente pas un caractère provisoire et reste acquis à l’agent alors même que celui-ci a, par la suite ...

  • Une formation pour mieux gérer les situations de crise

    Inondations, manifestations, incendies : comment gérer la crise vite et bien ? Une formation de dix jours, pour les professionnels, voit le jour à Troyes en mai prochain. ...

  • ANC : le ministère balaie les recommandations de la Cour des comptes

    Le 13 décembre, la Cour des comptes a rendu public un référé sur les services publics d’assainissement non collectif (SPANC). Attendu depuis longtemps, il n’est pas à la hauteur des espérances des spécialistes du sujet. ...

  • Climat : ce qu’il faut retenir de la COP24 de Katowice

    La COP24 qui vient de se terminer à Katowice en Pologne a permis de définir des règles communes pour l’application de l'Accord de Paris, mais c'est là sa seule avancée. La manifestation a également été marquée par une moins grande présence des acteurs non ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP