Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie locale

Le maire, pilier sous-estimé de la démocratie républicaine

Publié le 23/11/2018 • Par Rouja Lazarova • dans : France

maire-illustration2
AdobeStock
Le fondateur de l’Observatoire national de l’action sociale (ODAS), Jean-Louis Sanchez, lance, au travers de son dernier livre, un appel à la fraternité, indispensable pour revitaliser nos démocraties occidentales. Il propose 35 réformes pour rétablir le vivre-ensemble. Les maires, cheville ouvrière de la proximité, y tiennent une place centrale.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Ce n’est pas un livre, c’est une démarche », a clamé Jean-Louis Sanchez en présentant son dernier ouvrage « La Fraternité n’est pas une chimère » (Editions l’Harmattan) qui s’inscrit dans la ligne droite de son Appel à la fraternité, lancé en 1999, et de ses précédents livres « La Promesse de l’autre » et « Pour une république des maires ». Jean-Louis Sanchez entame d’ailleurs un tour de France pour promouvoir son idée de la fraternité.

Le fondateur et délégué général de l’ODAS souhaite opérer un changement pour « donner à la fraternité une dimension politique et non pas caritative ». « La fraternité, c’est le goût de l’autre, c’est l’idée d’interdépendance », a-t-il précisé. Jean-Paul Delevoye, Haut commissaire à la réforme des retraites et ancien président de l’Association des maires ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le maire, pilier sous-estimé de la démocratie républicaine

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement