Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

La délicate mise en œuvre des recommandations de la chambre régionale des comptes

Publié le 29/11/2018 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

AdobeStock_11943743_JNT Visual
JNT Visual / Adobe Stock
Troisième volet de notre dossier sur les chambres régionales des comptes : zoom sur Orvault (25 634 hab., Loire-Atlantique), qui a mis en œuvre efficacement les recommandations de la CRC. Non sans négociations...

Si l’on doute parfois de l’efficacité de l’action et des rapports des chambres régionales de comptes, on se penchera sur le cas d’Orvault mis en avant par la CRC des Pays de la Loire dans son rapport annuel des suites aux recommandations paru début 2018 : ici, « six recommandations relatives au rapport d’observations définitives (ROD) 2016 ont été mises en œuvre à court délai », justifie Jean-Louis Carquillat-Grivaz, premier conseiller (1).

Des absences mieux contrôlées

Ceci notamment en matière de ressources humaines. Dès le lendemain du premier rendez-vous entre la CRC et la ville d’Orvault, début 2016, « il a été mis fin au cumul illégal entre nouvelle bonification indiciaire et indemnité d’astreinte pour quelques membres de la direction (2), explique Jean-François Maisonneuve, directeur ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article fait partie du Dossier

Les collectivités sous le regard des chambres régionales des comptes

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La délicate mise en œuvre des recommandations de la chambre régionale des comptes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement