Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Nouvelles lunes… Alain Ananos, administrateur territorial hors classe

Publié le 29/04/2020 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Alain Ananos administrateur territorial hors classe
D.R.
Dans " La Volonté de puissance" en 1887, Nietzche écrit : " je n’ai osé que très récemment m’avouer que j’étais nihiliste à fond". Le nihilisme de Nietzsche me semble proche de l’espoir/désespoir de ceux qui se lèvent aujourd’hui, de ces désobéissances en devenir, une fois posé le postulat que le monde n’est plus explicable par la fin (du devenir), l’unité (la valeur ultime) et l’être (notre existence), illusions dont nous sommes les créateurs.

« Tout est faux, tout est permis, rien n’est vrai, tout est permis » Ainsi parlait Zarathoustra.. Utopie libertaire, désordre salutaire, rêve d’émancipation égalitaire, il n’y a pas de vérité, comme on pourrait nous laisser croire. Ni Dieu, ni État, ni capital. Rien ! C’est au prix de ce rien qui n’est pas un vide mais un possible que nous construirons nos nouveaux rituels et usages républicains.

Les utopies créatrices laissent place au-delà du droit, au devoir que l’être libre s’impose afin d’exercer sa responsabilité. Devoir et action pour parvenir à une société plus juste, plus libre, plus égalitaire et plus fraternelle. Karl Marx rappelait qu’« une révolution radicale ne peut être que la révolution des besoins radicaux ». Il nous faut alors peut-être retrouver l’obscurité pour que sous ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nouvelles lunes… Alain Ananos, administrateur territorial hors classe

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement