Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Coronavirus

Les personnels sont sur les genoux

Publié le 27/04/2020 • Par Solange de Fréminville • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Effectifs réduits, journées plus longues, travail plus intense et complexe, angoisse des professionnels sans moyens de protection… les conditions de travail se sont dégradées dans les établissements et services du secteur sanitaire et médico-social concernés par l’épidémie de Covid-19. Les personnels regrettent que leurs alertes n’aient pas été entendues plus tôt et voient venir avec inquiétude le déconfinement car ils sont épuisés par deux à trois mois d’intenses sollicitations.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Aux urgences de l’hôpital Bichat (AP-HP), « ce qui était dur les premiers temps, c’était la gestion du matériel pour protéger soignants et patients pas atteints par le virus Covid-19, les changements d’organisation toutes les demi-journées en fonction des nouvelles consignes médicales, le manque de soignants, d’infirmiers, de médecins », témoigne Swanie Gigot, cadre de santé. Mais ce qui n’a duré qu’un temps à Bichat grâce à la forte mobilisation des professionnels, aux équipements et aux renforts obtenus – même si, reconnaît la cadre de santé, « des nouveaux, parfois jeunes et sans expérience, ce n’était pas facile à gérer » –, est devenu structurel dans d’autres établissements. Pour les personnels des établissements qui « dénoncent depuis des mois le manque de moyens, d’effectifs, de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment accompagner les ménages vers la rénovation énergétique de leur logement sur votre territoire ?

de SOLIHA

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les personnels sont sur les genoux

Votre e-mail ne sera pas publié

Josiane KutulaJoc

28/04/2020 06h54

Il faut que nos responsables nous soutiennent se dure pour nous les soignants.
Les manqués des matériels,il y a d’autres cadre de santé ne viennent pas ,les services sont désorganisés ,il faut que nos responsables pensent à tout les soignants qui ont travaillé durant cette période de covid 19

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement